Partagez | 
 

 Emori Lychnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Emori Lychnis   Ven 03 Mai 2013, 21:18


   

Fiche de Emori Lychnis


   

Qui êtes vous ?


   ϡ Age : 25 ans
   ϡ Taille : 1m75
   ϡ Poids : 80kg
   ϡ Clan : Ithak
   

Physionomie :


   Mon physique est en parfaite adéquation avec l'image que je cherche à donner. Je suis de taille et constitution moyenne, cependant ma posture et ma silhouette élancées, façonnées par l'escrime, me confèrent un certain charisme. J'en renforce l'impression par le port d'un long manteau que je laisse ouvert, à flotter au vent. J'arbore en face à face une expression calme et prévenante teintée d'un douce mélancolie. Vous savez ? Vous me connaissez. D'ailleurs vous m'avez toujours connu... Je suis le grand frère que vous n'avez jamais eu, la personne à qui vous êtes prêt à tout confier.

Je transmet la plus grande partie de mon attitude à travers un habile jeu sur le regard et je fais donc, assez logiquement, montre d'un soin tout particulier adressé à mon visage. Mes cheveux, blonds par nature, ne sont bien évidemment pas en reste. Même si je ne prends la peine de les coiffer, je le tiens propres et d'une longueur décente. Les cheveux longs sont symbole de puissance, certains nobles le prendrait comme une marque de défi, et je ne peux me permettre de perdre de tels clients.
   

Psychologie :


   J’ai une très haute estime de moi-même, vous l’aurez sûrement déjà compris. A la mesure de mes vœux ! Cet orgueil constitue à la fois le moteur et le frein de mon avancée. Il me pousse à me jeter dans les situations les plus inextricables, générant toujours cette adrénaline qui m’interdit de baisser les bras et me permet de sortir victorieux quelle que soit l’arme, plume ou épée. J’ai cela dit un mal fou à évaluer mes limites et il m’est (heureusement ?) arrivé d’embrasser quelques roustes exceptionnelles. Mais cette partie de moi-même est quelque chose que je travaille à occulter. Aux yeux de mes hommes et du peuple, je dois faire figure de messie, de Dieu vivant… Et cela ne saurait tarder. Ma troupe m’est déjà entièrement dévouée et me suivrait jusqu’en enfer si je daignais m’y rendre. La populace quant à elle commence à faire résonner l’écho de mes exploits. La route est encore longue, mais je suis plus que jamais confiant.

Ma mère a décidé de me donner le nom d’une fleur, Lychnis, symbole de grande fidélité, d’infinie dévotion et d’irrésistible sympathie. Je ne sais si les deux premiers me siéent (en tout cas certainement pas affublés de tels superlatifs), en revanche le dernier semble me convenir dans une certaine mesure. Je suis quelqu’un d’apparence assez calme et ouvert qui s’émerveille de tout. Une sorte de doux exalté si vous préférez. Je porte le masque d’un être sensible et empathique, dévoué au salut de tout homme. Et, au-delà de l’influence et du statut que peut m’apporter un tel comportement, je pense qu’il constitue un idéal que j’aspire à atteindre. Je ne suis malheureusement pas si scrupuleux, et à tout instant ma vanité et mon appétit sont sujets à me rattraper.
   

Histoire


   
Famille :
Je suis le fruit de l’union impie d’un notable et d’une prêtresse de Sangue, alors tombée en disgrâce. Je n’ai guère connu  mon père, il préférait couvrir ses arrières plutôt que d’être pris dans le maelström d’un tel scandale. Il semblerait toutefois qu’il nous ait légué une forte somme avant ma naissance de sorte à ce que l’on ne manqua jamais de rien. Ma mère me fit maintes fois récit de sa grandeur d’âme, mais je n’arrivais à me résoudre à admirer celui qui nous avait délaissés pour le confort d’une aristocratie oisive et décadente. Je ne parvenais non plus à le détester… J’avais pourtant essayé, plus jeune, influencé que j’étais par les récits de vaines vengeances ou autres tragédies nourries d’insensées querelles familiales. Et je m’en suis voulu de ne pouvoir le répugner, mais même alors il me paraissait absurde de haïr un inconnu pour la simple raison qu’il le fût. Quant à ma mère… Hum… Par où débuter ? C’était une femme douce et gentille, humble et timide, aimante et intègre… Adolescent, je l’adorais autant que je la méprisais pour ce que je croyais être une immense faiblesse. A force de maturité j’ai réalisé quelle femme forte elle était pour avoir triomphé du mépris et m’avoir  porté tout ce temps malgré un tel tempérament. Il est infiniment plus difficile de composer dès lors que l’on s’impose de respecter un code moral à la valeur pragmatique intrinsèquement discutable... Si je suis ce que je suis aujourd’hui c’est bel et bien de son fait. Mon éducation, mon caractère, fin mélange de réaction et de franche admiration pour le sien, tout cela je le lui dois.

Et pourtant ! Je l’ai abandonnée, il y a maintenant cinq ans. Ambition et famille ne sont pas… compatibles... Au début je justifiais candidement ce choix par l’amour que je lui portais : « Mère, je te rendrais tout ce qui t’a été enlevé, et plus encore ! Je ferais de toi une reine… ». Immondes foutaises ! J’ai vite réalisé que tout ceci n’était qu’un prétexte, la finalité de toute mon ambition n’est que mienne. Si j’avais réellement voulu la rendre heureuse je ne serais parti. Et, comme pour me donner bonne conscience, je me suis juré de retourner la voir une fois mon but accompli…

Amour :
Comme tout homme de ma condition sociale, j’ai eu un nombre relativement conséquent de relations. Mais aucune n’a vraiment duré… Plus jeune, je rencontrais pour la première fois ce que je croyais être l’Amour. C’était au détour d’un festival. A la faveur de l’ivresse, très certainement. Je me suis rapidement désintéressé de Rosie. Seuls quelques jours ont suffi… Toutes mes autres relations ont suivi un schéma similaire, je gagnais cependant à chaque fois en expérience et en tact.

Lorsque j’étais encore à la tête d’un petit groupe – comprenez par-là entre cinq et dix personnes – il n’était pas rare qu’un père m’offrit sa fille en signe de reconnaissance. Je m’efforçais de ne jamais lui faire l’affront de refuser, et cueillais cette fleur qui ne demandait bien souvent qu’à s’épanouir sous un soleil plus avenant. Mais aussi confortable fusse son étreinte, je ne devais m’y attacher. Le chef d’une troupe de mercenaires marié à seulement vingt-cinq ans ? Voyons, je perdrais toute crédibilité. Il me serait de surcroit possible, si ce n’est nécessaire, d’user de mes talents de séductions, encore balbutiants, afin d’obtenir ressources et prestance. Je ne suis pas homme à reculer devant ces basses méthodes. Je reste donc mystérieux, prétextant œuvrer pour une cause supérieure qui m’appelle avec plus de vigueur que les bras d’une femme.

Histoire :
Je n’étais pas encore né quand ma mère choisit pour patrie d’asile le clan Ithak. Ce dernier n’ayant cure de l’ingénue préciosité des sédentaires était aussi le moins enclin à un juger un passé prétendument souillé. Elle acheta son appartenance au clan à l’aide de l’argent que mon père nous avait légué, puis s’intégra tant bien que mal dans cette société à l’apparence, certes primitive, mais tellement harmonieuse. Elle fit valoir ses talents de guérisseuse, couplée à sa grande culture et obtint assez vite de servir comme aide-soignante auprès du doyen et thérapeute du clan. Il lui fut alors aisé de nouer de forts liens avec les autres Ithaki. Elle leur contait, afin d’adoucir leur convalescence, l’histoire du royaume ainsi que ses plus fameux mythes. Ma mémoire ne me permet pas de me souvenir d’un temps où elle ne fut célèbre pour ses fables, si bien qu’il n’était pas rare de la trouver au coin du feu, entourée d’une quinzaine de personnes, à dépeindre diverses légendes et anecdotes de notre temps…

Ainsi, contre toute attente, je ne grandis jamais seul. Loin d’être un paria, j’étais « le fils de la Conteuse ». Contes que je connus, au passage, vite par cœur et dont je déclamais la version emphatique d’une réalité déjà romancée. J’avais acquis le talent d’éloquence de ma mère et m’en servait pour m’attirer les bonnes grâces des adulte et l’amitié des enfants. Quand je n’étais pas à rejouer un obscur volet d’une quelconque bataille épique avec mes camarades, j’observais et écoutais ma mère travailler. J’apprenais sur le tas et j’aimais ça. J’assimilais les bases d’anatomie, du calcul, mais surtout je découvrais la lecture et l’écriture. Je me passionnais pour toutes ses histoires à mesure que mon ambition de ressembler à leurs héros grandissait. Et la montée sur le trône d’Arthur n’arrangea rien…

Les années passant, je voulais plus. Mon intérêt se porta tout d’abord, et assez logiquement, sur la médecine et la religion. Suivirent les us et coutumes de l’aristocratie et les subtilités encore absconse, même pour elle, de la politique. Je me disais, et à raison, que si je voulais voir mes rêves de grandeurs s’accomplir, il faudrait bien que je quitte ce clan nomade si chaleureux pour me confronter aux affres de la ville. Etais-je exceptionnel ? Aucune idée. Au-dessus de la masse ? Indubitablement ! Sachant lire, écrire et compter, je proposai mes services comme copiste aux rares anciens représentants politiques du clan qui avaient gardé un important lien avec le château. Je m’imprégnais ainsi du climat qui régnait au château et sur le reste du continent. J’affinais par-là ma conception du monde extérieur, des arts, de l’économie… Je ne maîtrisais aucun des sujets que j’abordais, mais ce côté touche-à-tout me donnais un prestige suffisant auprès de la quasi-totalité du clan.

C’est le couronnement d’Arthur, ou plutôt les vagues de son couronnement, qui m’a poussé à m’activer. Le royaume va mal. La noblesse se perd en intrigues stériles, l’union des clans ne tient qu’à un fil et Avaliron est aux portes de la guerre. Une rumeur circulerait de plus sur une étrange maladie qu’aurait contractée la mère du Roi… Il est temps de frapper ! Je réunissais alors une petite troupe de mes plus proches amis, et m’improvisais chef d’une bande de mercenaires. Mon but était d’obtenir gloire et crédit en interceptant les doléances du peuple et en réglant ses problèmes avant même que les hautes instances ne puissent s’y intéresser, et ce sans demander plus que ce qu’il nous était donné spontanément. Je faisais alors d’une pierre deux coups je discréditais l’aristocratie tout en étendant l’influence de mon groupe.

Au long de ces cinq années ma troupe a bien grandi, chaque mission remplie amenait avec elle une renommée toujours plus grande, et chaque nouvelle recrue un nouvelle zone d’influence potentielle. Nous sommes maintenant une petite quarantaine, l’équivalent d’une petite division de l’armée régulière. Nous sommes connus dans toutes les campagnes comme « l’Invincible Compagnie Blanche, pourfendant l’infamie ». Un nom d’un mauvais goût effarant mais dont l’impact n’est que plus important, de par son lien avec les légendes d’antan. Notre existence n’a bien sûr pas échappé à la noblesse qui commence à s’intéresser à nous avec insistance. Les différents fléaux qui ressurgissent en Avaliron et les germes de guerre sont à considérer dans mon ascension. Si bien que j’ai longuement hésité moi-même à entrer en connivence avec cette fameuse noblesse, et intriguer avec elle afin de déclencher une guerre dont je me ferais le héros… Mais ma principale visée siège aujourd'hui au château : Morgane, la sœur du Roi. Si je me suis jusque-là interdit toute liaison, c’est en prévision d’éventuellement pouvoir courtiser celle qui pourrait m’obtenir le trône.

A mesure que je m’approche de mon but, je me rends cependant compte que je m’éloigne du reste du monde. Mes hommes ne me considèrent plus comme un camarade, mais comme un leader providentiel, et la seule relation à laquelle je me suis promis n’est que de circonstance. J’espère simplement ne pas à avoir à délaisser ma santé mentale dans le processus… Je suis à la recherche de mon égal, d’un être que je pourrais appeler ami et qui pourrait supporter autant que s’opposer à ma volonté. Un irrésistible ennui me gagne alors que la château est pourtant si proche…
   

Derrière votre écran


   ϡ Age : 18
   ϡ Pseudo : Well… Pourquoi pas Lychnis ?
   ϡ Copyright de l'avatar : ©erf, erf, erf...
   ϡ Comment avez vous découvert le forum : Il semblerait qu’un de mes contacts se cache parmi la hiérarchie… mais chut !
   



Dernière édition par Emori Lychnis le Mer 22 Mai 2013, 14:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Ven 03 Mai 2013, 21:21

Bon voilà, je vous propose un premier jet. La fiche n'est bien évidemment pas terminée et mérite quelques (de nombreuse ^^) améliorations.

Hésitez quand même pas à lancer quelques remarques bien senties concernant le fond comme la forme si certaines vous viennent effectivement à l'esprit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit d'Avaliron
Maître du jeu
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 10/12/2012

Feuille de personnage
Nom :: Esprit d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://oione.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Sam 04 Mai 2013, 21:29

Bonjour ! Smile

Quelle belle fiche !! Very Happy Attention aux quelques coquilles ^^' comme par exemple roustes (pour routes) ou toit (pour toi).

Attention tout de même, il n'y a aucun lien avec la religion chrétienne. Le vocabulaire ne peut donc être utilisé : pas de clerc, ni de malin Wink

Autre chose, le château ne s'appelle pas Camelot ^^' Je copie, mais pas trop non plus X)

Sinon, merci pour tout, je viendrais coder ta fiche dans peu de temps. Wink

Bonne continuation. Postes à la suite pour nous dire quand elle est finie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avaliron.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Dim 05 Mai 2013, 10:54

Hello !!! Very Happy Bienvenue par ici !! Smile Au plaisir de te croiser en RP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Dim 05 Mai 2013, 11:34

Chouette un nouveau, bienvenue à toi Emori Smile

Puisse le Vent de l'Inspiration t'emmener au Delà des Étoiles Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Lun 06 Mai 2013, 08:49

Effectivement le "toit" n'était pas désiré... ^^'

En revanche, "roustes" si bien sûr, une rouste, une déconfiture quoi, une grosse marrave de ma gueule

De même, je parle de clerc, je ne fais référence au curé, mais scribe/secrétaire/homme à tout faire, genre un "clerc de notaire". J'ai bien compris que la chrétienté n'était absolument pas implantée. Et donc c'est pareil, le malin, je pensais pas à Lucifer, mais au Mal (avec un grand M messieurs dames!), celui qui terrorise les enfants et fait fuir les grand-mères par son absurdité et sa spontanéité.

Ah! et oui effectivement, excuse l'amalgame. Le château a-t-il un nom en particulier?

Bon la suite devrait plus trop tarder, si tout se passe bien. Je vous préviendrai bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit d'Avaliron
Maître du jeu
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 10/12/2012

Feuille de personnage
Nom :: Esprit d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://oione.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Lun 06 Mai 2013, 10:30

Coucou,

Je vais faire ma chieuse, mais si tu peux trouver d'autres termes ça serait pas mal, car c'est quand même hyper connoté ^^' Cependant, si rien d'autre ne te vient, laisse tomber c'est pas la guerre non plus X) L'important est que tu es bien saisi le principe :3

Le château ne porte pas de nom... On l'appelle château d'Avaliron. Smile

EDIT : Voilà, fiche codée !! Very Happy La tienne est un peu particulière car vraiment très grosse X)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avaliron.forumactif.org
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Lun 06 Mai 2013, 11:33

Merci pour le code, mais ça sert à quoi? ^^' De là où je suis ça n'apporte pas grand chose et ça atténue la lisibilité... (me manquerait-il un quelconque plugin?)

Au passage, j'ai apporté les quelques corrections que tu m'avais demandé, et j'en profite pour te demander quelques éclaircissements . Il me semble avoir lu que les clans ne comptaient qu'une centaine de personnes ("De nos jours - Contexte") ça me paraît quand même très peu... à moins que seuls les notables ne soient recensés? Parce que j'ai eu du mal à définir un effectif crédible en ce qui concerne ma troupe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit d'Avaliron
Maître du jeu
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 10/12/2012

Feuille de personnage
Nom :: Esprit d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://oione.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Lun 06 Mai 2013, 15:03

Je pense que ta troupe est bien défini. Effectivement, Avaliron est un petit territoire et l'on parle de clan avec de petits villages plus que de ville. C'est un "bébé royaume" donc pour te donner une idée ça fait la taille de la Bretagne. (Rébellion de Bretons !!! //SORT//)

Donc effectivement les clans c'est une centaine de membres maximun car c'est plus des "familles" (au sens large) que des vrais "clans". J'emploie ce terme pour permettre une variété de nom et de gens. Smile

Ai je pu t'aider ?

Pour les codes, je vais aller régler ça, y a un truc qui plante quelque part... c'est censé donné un truc proche du modèle...

EDIT : J'ai trouvé ! Il faut que tu ailles dans ton profil > tes préférences > Toujours autoriser le HTML : > Oui

Et normalement tu verras que ça marche (en théorie ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avaliron.forumactif.org
Merlin d'Avaliron

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/01/2013

Feuille de personnage
Nom :: Merlin d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://theflickerees.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Mer 22 Mai 2013, 16:15

Bonjour jeune homme Smile

J'ai vu que tu avais posté ton physique, puis-je commencer la validation ou as tu quelques modifications à apporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Mer 22 Mai 2013, 18:39

C'est à dire que je ne pourrais éditer ou mettre à jour ma fiche après validation?

Hum... Disons que tu peux y aller. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin d'Avaliron

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/01/2013

Feuille de personnage
Nom :: Merlin d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://theflickerees.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Jeu 23 Mai 2013, 09:57

C'est à dire que techniquement elle sera terminée. Bien sûr, rien ne t’empêchera de la modifier en cas de besoin Wink et de la refaire valider par un admin.
Mais la validation permet avant tout de pouvoir (enfin) RP \o/ *POUET* //Effets paillettes ratés//.

Bref, sinon, ta fiche est parfaitement valide \o/ Bienvenue dans le monde des colorés, la couleur marron te sied très bien. Wink

Pense à modifier ton avatar, il ne doit pas excéder 150 pixels de large. Bon jeu sur Avaliron !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Jeu 23 Mai 2013, 10:08

Ouéé trop bien!

(arf oui effectivement, je m'empresse d'y remédier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit d'Avaliron
Maître du jeu
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 10/12/2012

Feuille de personnage
Nom :: Esprit d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://oione.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Jeu 06 Juin 2013, 14:16

Coucou,

As tu un soucis pour trouver du monde avec qui RP ? Si tu veux, Elindra ou Merlin sont disponibles et ont le temps. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avaliron.forumactif.org
Emori Lychnis

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/03/2013

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Jeu 06 Juin 2013, 16:00

Oh! Interesting!

J'ai pas vraiment eu accès à mon PC ces derniers temps (là je te réponds lors des dix petites minutes de battement où je suis chez moi). T'inquiètes l'inspiration viendra et je posterai quelque chose au plus dans les deux trois semaines qui vont suivre.

Bien sûr je reste open à toute demande ^^ C'est toujours plus simple de répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit d'Avaliron
Maître du jeu
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 10/12/2012

Feuille de personnage
Nom :: Esprit d'Avaliron
Clan:
Copyright avatar :: http://oione.deviantart.com

MessageSujet: Re: Emori Lychnis   Jeu 06 Juin 2013, 16:33

Pas de soucis Wink Je cherche juste à faire en sorte que mes petits membres que je n'aime très fort, soit à l'aise. Si jamais tu vois un RP posté en [libre], surtout n'hésite pas à répondre Wink
Bonne continuation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avaliron.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emori Lychnis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emori Lychnis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avaliron :: Ici, tout commence... :: Les protagonistes :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: